jeudi 27 février 2014

Il faut lire Froggy Bottom, le blog de Maya Kandel

Maya Kandel (@mayakandel_) est chargée de recherche sur les Etats-Unis à l’IRSEM et chercheuse associée à Paris III - Sorbonne Nouvelle. Depuis la mi- 2013, elle analyse la politique étrangère américaine sur son excellent blog Froggy Bottom.


Dans son dernier article titré Obama et la Libye : aux origines du Leading from Behind, Kandel décrit les tenants et les aboutissants du « leadership en retrait qui en est venu à symboliser l’approche (pour ne pas dire la doctrine) Obama en matière d’interventions extérieures – du moins lorsque Washington considère que les intérêts américains ne sont pas directement menacés. La formulation vaut également pour l’ensemble de la stratégie américaine en Afrique, où les opérations sont caractérisées en jargon militaire par le terme de LFO ou light footprint operations. »

L'immense intérêt de ce blog réside dans ses articles ressemblant à des thèses nano-compressées. Pour ma part, je considère Maya Kandel et Stéphane Taillat (AGS) comme deux voisins de palier thématiques. À mettre dans tous les lecteurs RSS.

lundi 24 février 2014

L'atterrissage brutal et spectaculaire d'un B-767

Aéroport de Birmingham, 15 février 2014, 8h30. Le Boeing 767-300 en approche tangue et ses ailes plient sous l'effet des vents.


L'atterrissage est aussi brutal que spectaculaire. On peut saluer la conception de ce jet de 120 tonnes et l'habile détermination du pilote : aucune pièce n'a cassé et les passagers ont quitté l'appareil sains et saufs.

samedi 22 février 2014

L'ultra-individualisme.fr vu par Akhenaton (IAM)

Il y a quelques jours, je regardais un documentaire dans lequel était interviewé un jeune homme qui participait à la fameuse "marche des beurs" en 1983. Un de mes fils, qui a 18 ans, me fit remarquer que ce jeune homme s'exprimait extrêmement bien, clairement et connaissait parfaitement son sujet. Je lui répondis que dans ces années là, les jeunes des quartiers étaient politiquement "conscientisés", qu'ils étaient capables de s'organiser au delà d'émeutes tiers-mondistes, et qu'ils pensaient en conjuguant tous les verbes avec "nous". Et pour moi, voilà le terrible changement auquel nos sociétés, principalement urbaines, doivent faire face : l'ultra-individualisme...


Et le 11 septembre 2001 a scellé le côté irréversible de ce changement, car le premier support culturel de notre pays qu'est la télévision a complètement basculé dans un flot d'informations tragiques et effrayantes, de publicités rassurantes et de téléréalité absurde. L'information se délecte de faits divers violents qui étaient cantonnés aux colonnes de la sixième page du journal local il y a 30 ans. Et tous les Français se disent," mon Dieu, que ce pays est devenu violent !". Violent ? Des aînés me racontaient l'autre jour comment ils se battaient dans les années 60, à 400 gars contre 400 bougres, ou à l'époque des "blousons noirs", comment le public s'affrontait à coup de chaises et de barres de fer pendant un concert de... Johnny ! Cela renvoie le grand méchant "gangster rap" français, si souvent décrié, dans la catégorie "musique pour enfants", si ça se passait aujourd'hui, ces "bastons" feraient la une du JT de 20 heures, et pour peu que les protagonistes soient des "caïds de cité - noirs - arabo - musulmans - armés jusqu'aux dents", on en aurait pour 6 mois...

mardi 18 février 2014

De la surveillance multimédia et virale en temps réel : Google Glass, NSA, etc.

En 2011-2012, les enjeux cyberstratégiques obtenaient leurs lettres de noblesse et maints états publiaient tour à tour leurs stratégies de cybersécurité. À cette époque, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France faisaient grand cas des très populaires routeurs Huawei et ZTE (made in China) alors suspectés d'ouvrir des portes dérobées (backdoors) dans les réseaux d'Oncle Sam et du Vieux Continent et d'être des vecteurs du cyberespionnage chinois.



En réalité, cette démarche relevait à la fois de la guerre informationnelle et du protectionnisme : l'Europe a une insignifiante industrie des routeurs et la firme américaine Cisco fait face à l'âpre concurrence chinoise sur le marché mondial. Par ailleurs, n'importe quel professionnel de la cybersécurité démontrerait par A+B qu'un routeur Cisco ni n'est plus ni moins nativement sécurisé qu'un routeur Huawei.

Depuis l'affaire Snowden et les multiples révélations de la surveillance internet & télécoms exercée à l'échelle mondiale par la NSA (avec ou sans le consentement des opérateurs télécoms, des infomédiaires Google, Yahoo!, Microsoft, Apple, des réseaux sociaux Facebook, Linkedin et Twitter, et via les câbles transocéaniques), il convient de voir les choses autrement et de jeter un oeil soupçonneux à son smartphone Android, à son iPad, à son routeur Cisco... et à Google Glass.


lundi 17 février 2014

L'appontage d'un hélicoptère en mer agitée

L'appontage d'un hélicoptère sur un navire en mer agitée est une opération délicate, difficile et passablement dangereuse.


Dans cette vidéo muette, un Lynx de la marine danoise doit obtenir une parfaite synchronisation avec la passerelle de son patrouilleur avant de se poser (via Actunautique).

lundi 10 février 2014

Cafés Stratégiques AGS : Les révolutions arabes, trois ans après...

Pour leur 32ème édition, les Cafés Stratégiques AGS invitent Jean-François Daguzan, directeur adjoint à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS). Qu'est le fameux printemps arabe devenu après trois ans de tumultes et de tragédies ? Comment évolueront l'Afrique du nord et le Moyen-Orient depuis ce séisme géo/politique ?


Venez nombreux et curieux le jeudi 13 Février 2014 à 19h au Café le Concorde (consommation obligatoire) et profitez-en pour discuter avec quelques membres d'AGS. Nous existons, nous vivons, nous respirons votre air... 

jeudi 6 février 2014

Race Yourself : sport et réalité augmentée pour Google Glass

Poursuivez votre avatar, semez des zombies ou participez au Tour de France avec Race Yourself pour Google Glass.


Disponible en version bêta et en attente d'un financement participatif, cette application sera probablement le premier grand pas des lunettes Google vers la réalité augmentée et vous aidera à battre votre propre record dans plus d'une trentaine d'activités sportives.


Des émules férocement novatrices de Race Yourself proliféreront et seront un facteur d'invention et de réinvention d'activités sportives (en solitaire ou en équipe) mêlant le réel et le virtuel. Laissez donc libre cours à votre imagination...

samedi 1 février 2014

Les Jeux Biolympiques de 2064 (l'Equipe)

L'Equipe se livre à un superbe exercice d'anticipation sportive mêlant bionique, loisirs et économie. J'apprécie grandement le côté cyberpunk à mi-chemin de Ghost In The Shell et d'Animatrix.


« La fresque historique et nostalgique tissée par Nidam al-Abdi, le grand chorégraphe d’Oran, fit même sourire les quelques sportifs du temps jadis invités par l’État algérien. Installés dans une loge Premium, rafraîchis par l’air conditionné pulsé qui entourait l’enceinte et faisait oublier les 42 °C de température ambiante, Teddy Riner, Lionel Messi, Usain Bolt, Kobe Bryant, Roger Federer et bien d’autres contemplaient avec un brin de nostalgie le spectacle proposé par les organisateurs. Tous conscients qu’en ce début d’été 2064 l’histoire du sport, qui a longtemps avancé à grands pas, courait désormais à une vitesse irréelle...

Aujourd’hui, les financiers du sport n’ont plus rien à voir avec les équipementiers traditionnels – maillots, chaussures, ballons, vélos... –, ce sont surtout des fabricants de prothèses, de grands groupes pharmaceutiques, des assureurs mondiaux, sans oublier les départements militaires des nouveaux supra-États qui dépensent sans compter des budgets faramineux pour soi-disant « améliorer les performances de l’être humain »...

Car, aujourd’hui, les meilleurs athlètes, ceux qui créent l’événement, sont bien sûr d’immenses sportifs – muscles saillants, mental d’acier, préparation exemplaire –, mais aussi de merveilleuses machines mises au point et améliorées par les ingénieurs et les scientifiques. Certains sont, dès leur naissance, équipés de prothèses intelligentes, d’autres ont été modifiés génétiquement et n’ont parfois connu de leur père et de leur mère que des numéros de matricules, quelques autres enfin ont été conditionnés au niveau cérébral pour que rien ne vienne perturber le fonctionnement de leurs activités cognitives. Neurosciences, thérapies géniques et cellulaires, chirurgie plastique et appareillage prothétique ont transfiguré le sport professionnel. Cela donne lieu depuis seize ans à ces Jeux Biolympiques. Relayés comme il se doit par la presse numérique mondiale, aux mains de cinq grands groupes, un par continent, qui se font conjointement l’écho des performances surnaturelles accomplies par les stars du sport. »