vendredi 29 janvier 2016

Grandir en Allemagne nazie quand on est Noir

Quand une trajectoire existentielle frôle un des pires enfers de l'histoire...

« En 1933, le petit Hans J. Massaquoi allait à l'école à Hambourg. Tous les jours, il portait un pull-over avec une croix gammée cousue sur la poitrine, au milieu d'un troupeau de petits blonds aux yeux bleus. Fils d'une infirmière allemande et d'un diplomate libérien, il a réussi à survivre sous le régime d'Adolf Hitler « grâce à une faille dans les lois raciales. Nous étions tellement peu nombreux que les Nazis ne nous ont pas pris en compte », a-t-il écrit dans son autobiographie Destined to Witness : Growing Up Black in Nazi Germany. »


« La population de Noirs en Allemagne pendant le Troisième Reich était négligeable – quelques centaines, quelques milliers tout au plus, parmi 65 millions de personnes. Cependant, la vie de Massaquoi a commencé à changer durant l'été 1934. « Quand je suis allé à l'école un beau matin en 1934, notre maître de CE2 nous a informés que le directeur souhaitait rassembler tous les élèves et professeurs dans la cour de récréation. »

Lire l'intégralité sur Vice : Grandir en Allemagne nazie quand on est Noir

vendredi 22 janvier 2016

Comment l'Afrique occidentale a vaincu le virus Ebola

En 2014, l'épidémie du virus Ebola s'étendait à la Sierra-Leone, au Libéria et à la Guinée, causant la mort de 11 315 personnes (pour 28 637 cas recensés) et de 581 membres du personnel soignant (médecins, infirmiers, etc).


Craignant une pandémie mondiale, l'Organisation Mondiale de la Santé, plusieurs gouvernements, ONG, instituts de recherche médicale et scientifiques du monde entier portèrent assistance à trois pays très pauvres concentrant 99% des victimes, et confrontés à une crise sanitaire sans précédent avec des systèmes de santé rudimentaires ou gravement sinistrés.

lundi 18 janvier 2016

Mr Robot est la meilleure série TV de hacking et de cybersécurité

Produite par USA Network et diffusée par NBC pendant l'été 2015, Mr Robot est autant un thriller technopolitique redoutablement réussi qu'une peinture relativement réaliste de la culture du hacking et de la cybersécurité.


Ingénieur en cybersécurité le jour et hacker la nuit, Elliot (Rami Malek) est sollicité par une mouvance hacktiviste - évoquant grandement Anonymous – via l'anarchiste « Mr Robot » (Christian Slater) afin de pirater une holding qu'il est chargé de protéger.

À l'instar de l'immense majorité des hackers, Elliott est un fervent utilisateur du système d'exploitation Linux qui rédige des lignes de code sur des écrans sombres ou des interfaces sommaires, loin des superbes interfaces à la noix trop souvent vues à la télévision et au cinéma. Il mène régulièrement des attaques par dictionnaire, procédé classique du hacking et de la cryptanalyse consistant à tester un immense répertoire de mots de passe potentiels afin d'accéder à un compte d'email, de réseau/média social, d'API, d'administration, etc. Dans d'autres cas, il recoure à l'hameçonnage (spear fishing) ou à l'ingénierie sociale par téléphone afin de tirer parti de la naïveté ou de la confiance de ses victimes.

jeudi 14 janvier 2016

Géopolitique du djihad pour le Web... ou pour les nuls (édition 2016)

Les uns : "Ils veulent détruire notre religion." / Les autres : "Ils veulent conquérir notre région."


Les uns : "Ils veulent nous empêcher de prier."
Les autres : "Ils veulent nous empêcher de consommer."

Les uns : "Ils veulent corrompre nos moeurs et soumettre nos peuples".
Les autres : "Ils veulent subvertir nos états et envahir nos nations."

Les uns : "Ils sont très puissants et trop dangereux. Ils souillent nos terres."
Les autres : "Ils sont très sournois et trop nombreux. Ils sont dans nos murs."

Les uns : "Tous mécréants !"
Les autres : "Tous terroristes !"

Les uns : "C'est la guerre totale. Combattons sinon nous allons tous mourir !"
Les autres : "C'est la guerre totale. Résistons sinon nous allons tous disparaître !"

Les uns : "C'est un complot du Grand Satan. C'est lui qui a créé ce monstre !"
Les autres : "C'est la faute du Grand Allié. C'est lui qui a provoqué la naissance de ce monstre !"

Les uns : "Le Grand Satan 2.0 fait comme eux. De quoi se mêle-t-il ?"
Les autres : "Le Grand Satan 1.0 fait comme nous. Il n'a pas le droit !"

Les uns : "Sabotons le Grand Satan 2.0 !"
Les autres : "Sabotons le Grand Satan 1.0 !"

Les uns et les autres : "Au fait, qui est le Grand Satan 1.0 ou 2.0 ?"

mercredi 13 janvier 2016

Frontière Inde-Pakistan : le courtois combat de coqs militaires (vidéo)

Située sur la frontière entre l'Inde et le Pakistan, la localité de Wagah est l'unique point de passage entre les deux pays. Chaque soir, la fermeture des grilles donne lieu à une cérémonie spectaculaire et hilarante opposant les gardes-frontières indiens et pakistanais.


Depuis 1959, ce ballet martial mêlant cris, postures intimidantes et fair-play, et héritant grandement de la chorégraphie militaire de l'ex-colon britannique, est suivie avec excitation par les foules des deux côtés d'une frontière longue de 3000 km. Nul doute que les officiers de la Border Security Force et leurs homologues des Pakistan Rangers prennent un malin plaisir dans ce ludique combat de coqs...